Les énergies renouvelables intégrées au bâtiment
Conception et réalisation de projets d'exception

Le Solaire Thermique


 

Solaire thermique pour production d’eau chaude sanitaire et chauffage

 

 

L’énergie solaire thermique est la résultante de la transformation du rayonnement solaire en chaleur.

 

Elle peut être utilisée pour chauffer les bâtiments ou l’eau chaude sanitaire (ECS) par le biais d’un chauffe-eau solaire composé d’un capteur solaire (ou panneau solaire) dans lequel un fluide caloporteur est chauffé. Ce fluide circule ensuite dans des canalisations pour atteindre un réservoir d’eau qu’il chauffe à son tour.

 

Les installations solaires thermiques classiques sont limitées par la problématique du stockage de la chaleur excédentaire. Ce phénomène, dit de surchauffe, apparait quand le ballon de stockage solaire a atteint sa température maximale et que les capteurs perçoivent encore de l’énergie solaire. Le système atteint des températures et des pressions hautes, non désirées. Le liquide antigel voit sa qualité se dégrader et l’exposition prolongée du système hydraulique (vase d’expansion, tuyauterie, pompe, joints, …) à une chaleur excessive accélère son vieillissement.

 

Pour les installations de chauffe-eau solaire individuel, les installateurs dimensionnent bien souvent des surfaces faibles de captation pour éviter la surchauffe.

 

Pour des installations solaires combinées qui assurent l’ECS solaire et le chauffage du bâtiment, la surchauffe est inévitable en période estivale.

 

La technologie STC ® développée par 2ES apporte une solution à cette problématique.

 

Les capteurs les plus répandus sont les capteurs plans vitrés.

 capteur-solaire-plan-vitré
  • Le verre en face avant permet de protéger le système et d’améliorer son rendement.

 

  • L’absorbeur permet la transformation du rayonnement solaire en chaleur.

 

  • L’isolant limite les déperditions thermiques pour un meilleur rendement.

 

  • Le serpentin dans lequel circule le fluide caloporteur tient lieu d’échangeur thermique.

 

  • Le fluide caloporteur évacue la chaleur emmagasinée par l’absorbeur. Il se doit d’être stable à forte température et d’avoir des propriétés antigel.

 

Il existe d’autres technologies de capteurs tels que les capteurs à tube sous vide ou les capteurs non vitrés.

 

 

 

Le solaire thermique : une solution qui s’inscrit dans la démarche d’amélioration énergétique du bâtiment.

Il peut être ainsi possible de profiter d’un crédit d’impôt développement durable, d’éco-prêt à taux zéro ou d’aides de l’Agence Nationale de l’Habitat.

 

Haut de page

Menu